Test hoka one Huaka

dscn0026

Aujourd’hui je vous propose cet article pour parler des Hoka !

Nous sommes nombreux à nous poser des questions sans oser franchir le pas et s’équiper.

Les questions sont souvent du style :

On doit s’écraser avec

Elles doivent être lourdes

Le dynamisme, ça donne quoi ?

Je me suis moi même posé ces questions et puis…

Et puis j’en suis à la Huaka 2 !

Les chaussures Hoka one Huaka 2, sont des chaussures routes et chemins. J’en suis à ma 2ème paire.

Je ne vais pas vous énumérer toutes les données techniques de cette chaussure, vous pouvez les trouver sur n’importe quel site de vente de matériels de running.

Je vais vous donner mon ressenti personnel.

Je suis à plus de 1000 km, dont plusieurs courses, notamment le 14 km du tour du Lac de Paladru, un 12 km très accidenté avec routes et chemins et aussi la grande classique Marseille Cassis. Sans oublier le marathon d’Annecy et j’en passe. Et des entraînements sur terrains variés et quelques séances sur piste.

Franchement, le confort est top, le ressenti est très confortable mais contrairement aux idées reçues, le dynamisme est excellent.

Pour le coureur qui tourne en 30 mn sur un 10 km et qui fait beaucoup de fractionnés sur piste, ces chaussures ne sont pas pour lui.

Mais pour les autres, elles vous combleront de satisfactions

J’ai été vraiment surpris par ce dynamisme et cette légèreté de chaussure, c’est pourquoi, j’en suis à ma 2ème paire. C’est très agréable et on n’a pas l’impression d’avoir au pied une semelle épaisse, et pourtant elle est là, mais on l’oublie vite.

Sur les chemins la stabilité est bonne, il faut éviter les chemins caillouteux, mais dans des terrains lourds voir boueux ça passe bien.

Le ressenti que j’ai eu dans les montées m’a plu.

La sensation de bascule avec ces semelles est bien ressentie dès que la route est en pente et les sensations de foulées sont très bonnes

En descente, le pied ne tape pas le sol, la semelle joue à fond son rôle d’amorti mais sans s’écraser pour autant.

Ça passe de partout, sauf, et oui il faut bien une exception qui confirme la règle, sauf dans les terrains gluants, alors là ça glisse, l’adhérence laisse à désirer, mais plus d’une chaussure de marque concurrente a le même défaut, donc je pardonne à mes Hoka ce petit bémol.
Les Huaka 2 ne sont pas des trails !

En conclusion c’est une chaussure, que dit-je une marque que je conseille. Je suis conquis.

Je n’ai aucune action chez Hoka, et je ne vais rien toucher avec cet article c’est juste ma façon de faire partager mon expériences et si cela peut vous servir, alors tant mieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *