Spectacle de Yohann Métay, la tragédie du dossard 512

Le spectacle de Yohann Métay, la tragédie du dossard 512, c’est quelque chose !

J’ai fait une grosse semaine d’entraînement !

Jeudi, 1 h 30 de P.P.G.

Mercredi, entraînement de 11 km avec 15×30 sec. en nature

Mardi soir, entraînement des zygomatiques !!!!! mais ???? qu’est-ce qu’il dit ????? il est fou ????

Non, pas du tout fou, mardi soir, nous étions au Radiant Bellevue à Caluire pour assister au spectacle de Yohann Métay « la tragédie du dossard 512 »

La salle quelques minutes avant le spectacle

L’affiche annonçant le spectacle au Radiant de Caluire

Demandez le programme !

Depuis 2014 Yohann Métay d’origine lilloise joue, enfin, non, je devrais dire « court » son spectacle « la tragédie du dossard 512 » sur les scènes de France.

Yohann Métay notamment connu pour avoir fait partie de l’équipe de France de l’improvisation pendant 3 ans a imaginé et écrit ce spectacle suite à son vécu.

Et oui,Yohann Métay est coureur à pied et participe à des ultras.

Il y a 10 ans il a couru l’U.T.M.B., le Tour du Mont Blanc et l’idée lui est venue quelques années après d’en faire un spectacle.

Et quel spectacle ! Le spectacle de Yohann Métay, la tragédie du dossard 512, c’est quelque chose !

spectacle de Yohann Métay

Tout démarre dans le Nord Pas de Calais ou Yohann fait la bringue le week-end, dimanche, samedi… vendredi… jeudi et il est gros et il n’est pas sportif et puis un soir de grosse « teuf », il fait le pari de faire l’U.T.M.B !!!
Le lendemain avec la gueule de bois, il pense que personne ne se rappelle de ce pari stupide !

Malheureusement si, son père était là et c’est parti, Yohann passe à l’entraînement, s’équipe et commence à « essayer » de courir… car il va falloir tenir 40 h et 2 nuits sans sommeil.
La suite je ne vous la raconterai pas, mais pendant 1 h 40, le rire ne vous lâche pas.
A un moment donné, il a fallu que je fasse des exercices d’assouplissement des muscles des joues tellement ils avaient travaillé, le comble pour un coureur à pied, j’étais à la limite des crampes aux…joues.

C’est hilarant à souhait, un bonheur que de courir ce spectacle aux côtés de Yohann Métay.

Car il va le faire ce tour du Mont Blanc, avec ses joies, ses douleurs, ses doutes, la fatigue, les hallucinations par moment.

Même qu’une marmotte tombe amoureuse de lui pendant la course.

Plein de péripéties qui font que nous vivons ce spectacle avec rire et nous nous laissons prendre par l’ambiance de la course, tellement Yohann y met du sien à bien nous faire rire et à bien courir.

Pour preuve la salle se lève pour l’encourager à repousser ses limites et…. Va-t-il finir, ça pour le savoir, il faut voir le spectacle. Ne comptez pas sur moi pour que je vous le dise !!!

Même ma femme qui n’est pas une spécialiste de la course à pied, n’a pas cessé de rire et a trouvé le spectacle très agréable.

Bravo Yohann, tu fais rire les coureurs à pieds, mais aussi les autres, la salle était pleine, 1000 personnes à vivre cette belle course que tu nous donnes sur cette scène, par moment on se croirait à Chamonix.

Pour en savoir plus je vous laisse voir son site internet et je vous donne également un lien d’une émission ou il est l’invité et ma foi, les chroniqueurs ne disent que du bien du spectacle de Yohann Métay.

Si vous pouvez, assistez à ce spectacle, heu non pardon, si vous pouvez courir ce spectacle, c’est franchement un très bon moment de rire, n’hésitez pas, allez-y !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *