Course des Foyesses – Courir à Villemoirieu – 10 km – 8 mars 2020

2 semaines après le trail de Glanum, j’ai bien l’intention de m’aligner sur le 20 km de Courir à Villemoirieu.

C’est une course que j’adore et j’ai envie de jouer le chrono sans filmer pour voir ou je me situe vraiment. La dernière fois que je l’ai faite, c’était en 2017 et c’était pour préparer le Pilatrail. Mais voilà, au réveil ce dimanche matin, il faut bien que je me rende à l’évidence, je suis fatigué !

Fatigué par une semaine de travail intense. Je travaille dans une imprimerie et c’est les élections, donc beaucoup de boulot et aussi, bien fatigué par un samedi de bricolage. En plus mercredi soir à l’entraînement, lors de l’échauffement avant une séance de fractionnés, j’ai une douleur à la cuisse, je préfère ne pas prendre de risque et m’arrêter de suite. J’ai le doute, je ne sais pourquoi j’ai eu cette douleur et même si je ne ressent plus rien entre jeudi et ce dimanche matin, j’ai une petite crainte. Tout ça me fait décider dans la voiture en direction de Villemoirieu à ne faire que le 10 km mais ça ne m’enchante pas plus que ça. J’ai l’habitude de courir plus long et il y plus de 3 ans que je n’ai pas couru une petite distance.

Déçu, mais à défaut de courir le 20 km, je ferai avec la forme du jour ce que je peux sur la petite distance. Je n’ai aucun repère, « qu’est-ce que je suis capable de faire » ?

J’arrive à Villemoirieu ou l’on est toujours bien accueilli. Une ambiance bien sympa grâce aux membres de « Courir à Villemoirieu« . Une belle Foyesse offerte à l’inscription me met l’eau à la bouche et le soleil me donne envie de finalement m’amuser sur le 10 ! J’aime – et je ne suis pas tout seul – venir sur ce Cross des Foyesses.

Les fameuses foyesses !

Je m’échauffe « tout tranquillou » et le départ approche.
Très belle ambiance, c’est bien sympa, les coureurs du 20 et ceux du 10 partent ensemble. Nous sommes 400 au total à nous élancer