Cross des marrons – Trail de Gillonnay – 23 octobre 2016

Cross des marrons - Trail de Gillonnay - 23 octobre 2016

21.1km pour 940 m de dénivelé

Au réveil, la pluie, bof pas très motivant.

J’ai choisi de courir avec mon maillot bleu, vous savez ce que c’est que de choisir la bonne tenue pour être bien.
Ce trail de Gillonnay, nous voulons le faire en préparation de la Saintexpress du 3 décembre prochain. Alors pluie ou pas pluie c’est parti.
Et finalement sans la pluie, nous prenons le départ à 8 h 45.
Objectif, passer une matinée à courir allure entraînement et à gérer les montées tout tranquillement. Une sortie longue pour se préparer.

J’ai le plaisir de courir avec Sandrine, ma meilleure amie qui en lisant mon article « Pourquoi la Saintexpress »  c’est dit qu’elle aussi pouvait tenter l’aventure de cette course entre Sainte Catherine et Lyon.
Et donc dans notre préparation, aujourd’hui trail de 21 km.

Cross des marrons - Trail de Gillonnay - 23 octobre 2016

Ce cross des marrons, c’est un vrai trail, très peu de goudron, des bois de châtaigniers à perte de vue.
Des sentiers « monotrace », des passages dans des prés, bref, tout ce que je demande à me mettre sous les pieds.
De beaux panoramas, malgré le temps gris.
Des vues sur la Chartreuse, la plaine de la Bièvre. Des couleurs d’automne présentes et qui rendent ce parcours « multicolore ».
Le passage au 4ème km autour des ruines du château de Bocsozel est un grand moment.
Je dis autour car nous faisons le tour de ce très joli lieu. Il faut prendre le temps de regarder.

Autre passage incontournable, la montée de la Chapelle, un raidillon de 250 m à 50 % de pente.
Un truc de ouf

Ensuite de très belles vues sur la plaine.

Je suis en très bonne forme, j’ai l’impression de pouvoir me manger la Saintexpress aujourd’hui.
Ma femme m’a fait hier soir une séance « énergie » de Jin Shin Jyutsu, et c’est bluffant !

Les 3 derniers kilomètres sont presque les plus durs de tous, à partir du 18 ème km , c’est 300 m de dénivelé cumulé. Des passages en dévers avec le sol glissant, de belles descentes techniques.
Mes Hoka (épisode 1, épisode 2) tiennent la « route »

C’est un régal, c’est vraiment « courir de plaisir » merci aux organisateurs de nous avoir concocté un circuit comme celui-ci.
Et dire que ce cross des marrons existe depuis 1972 et que c’est la 1ère fois que je participe.
Promis, ce n’est pas la dernière, vous allez me revoir.

Mais plus qu’un long discours, j’ai réalisé un diaporama que je vous laisse découvrir.
Et n’hésitez pas à vous abonner à accrorunning.com pour être au courant de l’actualité de mon blog.

 

2 Commentaires

  1. fabien

    sympa de te suivre comme dab !!! pas fait non plus celui la faut dire que je bossais ! peut etre l’an prochain
    bonne prépa

    Répondre
    1. Ralph (Auteur de l'article)

      A faire absolument, un circuit 100 % nature à ne pas rater

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *